L’Homme contre la Machine : la victoire d’AlphaGo

L’Homme contre la Machine : la victoire d’AlphaGo

    Même si vous ne connaissiez pas ce jeu, en mars 2016 vous avez entendu parler de cette éclatante victoire d’un programme informatique au jeu de GO.

Je vous présent l’article publié par Google DeepMind sur AlphaGo,

aujourd’hui le champion du monde de GO!

alphago-google-1 alphago-google-2

alphago-google-3-corrige

alphago-google-4 alphago-google-5

alphago-google-6 alphago-google-7 alphago-google-8 alphago-google-9 alphago-google-10

alphago-google-11 alphago-google-12

Vous voulez en savoir plus?

  • 1) Si vous voulez lire l’article de Google DeepMind (attention c’est corsé…) [PDF]
  • 2) Si vous voulez regardez le match entre Lee Sedol et AlphaGo [VIDEO]
  • 3) Pour apprendre le GO, c’est par là [VIDEO]
  • 4) Et la page officielle de Google DeepMind sur AlphaGo [LIEN]

 

Erratum

  • 1) Le match entre AlphaGo et Fan Hui ne s’est pas déroulé à Strasbourg mais à Londres
  • 2) Le terme exact au GO n’est pas “vie” pour une pierre, mais “liberté”
  • 3) Lee Sedol, bien que meilleur joueur au monde, ne peut être qualifié de “teneur en titre”, vu que ben, y’a pas de titre.

© 2016, xavier. Tous droits réservés Pour utiliser ce contenu, contactez moi.

10 thoughts on “L’Homme contre la Machine : la victoire d’AlphaGo

  1. Big up gros !! T’es vraiment un champion de la science. Change rien, reste comme t’es, tu nous illumines !!!

  2. “Dans les jeux d’échecs…….Il n’y a rien de caché ou a deviner ” non !!! erreur de méthodologie 🙂

    1-a et b jouent aux échecs …peut prévoir par anticipation qui va gagner ? a et b étant des IA identiques

    réponse (a ,b, a et b,a=b ) et pourquoi ?

    2-a et b peuvent elles croire ?

    3-a ou b rencontre c (non IA).. c est doté de la plasticité cérébrale et peut croire…. qui va l’emporter ? Justifiez !

    Enjoy 🙂

    1. Des questions bien intéressantes 🙂

      (1) Par “rien de caché”, je veux dire qu’il n’y a pas d’informations cachées : les positions des pièces (passées et actuelles) ainsi que les règles qui régissent leur mouvements sont toutes connues. C’est donc pour un ordinateur “juste” une question de puissance de calcul. Contrairement au poker par exemple, où il y a de l’information manquante ou difficile à obtenir.
      Étant donné que la puissance de calcul est finie et que les algorithmes doivent simplifier l’arbre des possibles, on doit arriver à des situations où le choix est fait au hasard. Dans ce cas si deux IA identiques jouent contre elles sans hadicaps, je doute qu’on puisse savoir l’issue du match.

      (2) Si croire c’est supposer, alors je dirais que d’une certaine manière les IA croient. De par leur entrainement on leur apprend à jouer contre des humains connaissant le go, et lorsqu’elles commenceront à jouer, elles feront l’hypothèse que leur adversaire est un semblable à ceux qu’elles a rencontrées dans son entraînement.

      (3) ho la jolie question toute méchante. Je pense que cela dépendra du niveau de a, b, et c. Si l’IA est Alphago et “c” est Le Calvé (meilleur joueur de France), alors l’IA gagnera dans la majorité des cas. Si l’IA est un programme gratuit souffreteux de go, alors Le Calvé gagnera. À mon avis la plasticité cérébrale et la capacité à croire permettent avant tout d’apprendre.

      Merci pour ce brainstorming innatendu!

  3. a=b oui

    ” Si le jeu est purement déterministe” non ce n’est pas la raison 🙂

    la raison est que le pat est obtenu selon la règle officielle des échecs après un nombre trés limité de coups restés sans objet . C’est le caractère “limité” qui caractérise la solution .

    Le pat est alors prononcé par C soumis à la plasticité cérébrale et qui peut croire .; C’est C qui prononce la décision .C a donc l’autorité dans cette partie d’échecs entre les 2 IA identiques donc C est supérieur aux 2 IA !!

    Pour les 3 autres réponses:

    réponse a . admettons que “on doit arriver a des solutions ou le choix est fait au hasard ”

    a vainqueur peut être la bonne solution si l’on considère que les deux 2 IA jouent sur un échiquer avec des pièces d’echéc mais cela est alors un jeu de réflexion et non plus une partie d’échec puisque soumis a une succession , tendant a l’infini, de coups
    sans solution (donc des règles qui ne sont plus celles de la fédération internationale) mais c’est là que peut intervenir l’aléa statistique cher a la distribution des nombres premiers en faveur de a )

    réponse b b vainqueur oui sur la même réflexion que précedemment

    a et b vainqueur à la fois oui aussi dans un jeu de réflexion puisque ne répondant pas aux règles officielles (échiquier avec pièces d’une seule couleur et non plus deux)

    En marge :

    Pour la validation de l’expérimentation scientifique il faut qu’elle soit reproductible dans un cadre défini.

    le cadre défini pour l’expérimentation scientifique sur les échecs est la fédération Internationale

    jamais un ordinateur n’a battu le numéro 1 des échecs dans un tournoi officiel organisé par la féderation internationale d’échec

    Pour que l’IA puisse être déclarée supérieure dans un tournoi d’échecs face a C soumis à la plasticité cérébrale et qui peut croire elle doit remporter 100/100 des parties pour être “supérieure” alors que C ne peut se contenter que de 1/100 pour maintenir sont statut..

    Thème de réflexion :

    Si l’on considére que les joueurs d’échecs licenciés ne représentent que 2/1000 de la population mondiale, quelle est la probabilité pour que parmi les 998/1000 restants qui peuvent être soit joueurs de loisirs, soit n’ayant jamais eu l’idée de jouer aux échecs , soit population isolée n’ayant même pas en tête ce que peut être un échiquer ni la pensée conceptuelle qui va avec, quelle est la probabilité pour que cette population batte le numero 1 voir l’IA ?

    ” Dans les jeux d’échecs il n’ y a rien de caché ou a deviner ” erreur ! 🙂

    Enfin pour conclure

    Comparer l’IA du go et celle des échecs, c’est comparer deux globalités a objet culturel différent l’une est basée sur un mode conceptuel de l’ espace l’autre sur celui du pouvoir .Il n’ y a pas de comparaison possible ! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *